Guinard Energies – 18/09/20

Après 2 années de fonctionnement à Ambatoloana, l’hydrolienne P66 intégrée dans la vie du village malgache

Le projet d'électrification rurale de Ggandidi

Le projet ERHYGE, vitrine des solutions hydroliennes en site isolés

 En septembre 2018 l’équipe technique de Guinard Energies Nouvelles partait pour Madagascar pour réaliser sa première installation de production non interconnectée en milieu rural.

En partenariat avec l’ONG Gret, l’exploitant local SM3E, l’Ademe International et le ministère de l’énergie Malgache, regroupés autour du projet ERHYGE (Electrification Rurale par HYdrolienne Guinard Energies), c’est au village d’Ambatolaona, traversé par un canal régulé, que l’hydrolienne P66 a été installée pour alimenter le village de 200 habitants.

 

A Madagascar, de nombreuses installations de production en sites isolés sont déployées pour permettre un accès à l’énergie explique Flavien MARTINE de Guinard Energies Nouvelles : « Les installations off-grid 100% photovoltaïque sont courantes à Madagascar, cependant cette configuration demande un parc de stockage important pour pallier la phase nocturne. L'hydrolien dans une rivière ou un canal régulé va fonctionner 24h/24 ce qui en plus de l'apport de production supplémentaire va permettre également de réduire le parc batterie, c'est le réel intérêt des systèmes hybrides multi-énergies que nous proposons »

Depuis 2018, Guinard Energies Nouvelles a commercialisé d’autres solutions similaires à celle d’Ambatolaona comme celle de la station des Nouragues en Guyane ou encore plus récemment au Togo.

 

Ambatolaona facility is coposed of a P66 Hydrokinetic turbine and a photovoltaic set mounted on top of the electric room. ©Guinard Energies Nouvelles – september 2020

Un suivi du fonctionnement en lien étroit avec les habitants du village

 En 2 années de fonctionnement, l’hydrolienne P66 installée sur un pont existant du village a été sollicitée par l’environnement et les conditions locales parfois rudes comme l’indique Nicolas Ruiz, de Guinard Energies Nouvelles : « Cette installation référence, nous permet d’accumuler les heures de fonctionnement de notre hydrolienne et de valoriser ensuite ces retours d’expériences afin d’améliorer encore la performance et la fiabilité de nos produits »

Ainsi depuis l’installation en 2018, une association de villageois a été constituée afin de s’occuper du suivi d’exploitation de l’installation, de la facturation de la consommation d’électricité du village ou encore des petits travaux d’entretien de l’installation (nettoyage des panneaux solaires, contrôles des appareils électriques, contrôle de l’hydrolienne…).

Fidèle, habitant du village, a également été formé par la société brestoise lors de l’installation, il est ainsi aujourd’hui en charge des relevés hebdomadaires de fonctionnement de l’installation et également de l’entretien et des interventions sur des appareils électriques de haute performance.

Comme l’indique Fetra ANDRIANANTOANDRO de l’ONG Gret :« Les villageois ont adopté un fort esprit d’appartenance de l’installation et contribuent davantage à sa pérennité autre que par le paiement de l’électricité. »

Madagascar, un pays au fort potentiel hydrolien fluvial

Dans le cadre du projet ERHYGE, l’un des volets était de réaliser une évaluation du potentiel hydro cinétique de l’île. Ainsi, 80 villages de la côte Est au grand Sud ont été analysés. Cela a ainsi permis de réaliser une cartographie des sites hydroliens potentiels de Madagascar.

Madagascar has many rivers with a high hydrokinetic - ©Guinard Energies Nouvelles – september 2018

De nombreux villages similaires à celui d’Ambatolaona ont été recensés dans le cadre de cette cartographie, révélant ainsi le potentiel hydrolien fluvial et estuarien de « l’île rouge ».

Posted in Article.